Actuel
Sarrebruck, Berlin et Paris, le 4 mai 2015

Remise du Grand Prix Franco-Allemand des Médias 2015 à « Cartooning for Peace / Dessins pour la paix » – Prix spécial décerné au blogueur Raif Badawi



Sur décision des organisateurs du Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ), le Grand Prix Franco-Allemand des Médias est attribué cette année à l’association internationale d’artistes « Cartooning for Peace ».

« Cartooning for Peace » réunit des caricaturistes des quatre coins du monde qui s’engagent pour la promotion d'un dialogue entre les cultures et pour le droit à la liberté d’expression dans le monde. La remise du Prix aura lieu le 1er juillet 2015 à Paris.

Thomas Kleist, Président du Prix Franco-Allemand du Journalisme et Président-Directeur Général de la Saarländischer Rundfunk, a justifié la remise de ce Prix par la volonté de défendre le combat pour la liberté de la presse et le respect des opinions différentes, eu égard aux terribles attentats qui ont frappé en janvier dernier le magazine satirique « Charlie Hebdo » ainsi que, peu de temps après, le centre culturel de Copenhague. Thomas Kleist précise que « Cartooning for Peace » s’engage depuis des années pour soutenir ces valeurs, comme en témoignent les nombreuses expositions que l’association organise à travers le monde et les invitations au dialogue proposées régulièrement dans divers pays. « Un dessin vaut parfois mieux que mille mots. Il place souvent les décideurs face à un miroir qui leur renvoie d’un seul coup d’œil la réalité des dysfonctionnements sociaux ». Tout en admettant que l’humour des caricaturistes politiques, connus pour leur sens de l’exagération, n’est pas toujours partagé, le Président du PFAJ souligne néanmoins que les dessinateurs de « Cartooning for Peace » mettent leur plume au service du droit universel à la dignité humaine, quelles que soient les différences religieuses et culturelles. En décernant le Grand Prix des Médias à « Cartooning for Peace », Thomas Kleist exprime sa volonté de rendre hommage à la presse et appelle tous les journalistes et dessinateurs à ne pas se laisser intimider.

« Cartooning for Peace », dont l’ancien Secrétaire général de l’ONU Kofi Annan est le président d’honneur, est une initiative conçue en 2006 par le caricaturiste français Plantu. Agé de 64 ans, Jean Plantureux travaille principalement pour le quotidien Le Monde, où il a été engagé dans les années 70, et compte aujourd’hui parmi les caricaturistes politiques les plus connus dans le monde. Ses nombreux dessins consacrés aux relations franco-allemandes représentent aujourd’hui un symbole puissant de l’amitié entre les deux pays et ont apporté une contribution notable à une meilleure compréhension entre les peuples français et allemand.

Le blogueur saoudien Raif Badawi se verra quant à lui décerner cette année un prix spécial du Prix Franco-Allemand du Journalisme. Par ce geste, les organisateurs veulent manifester leur soutien aux efforts menés dans le monde entier pour libérer ce jeune homme de 31 ans. Alors qu’il militait sur son site web pour une libéralisation de la société, le blogueur a été condamné l'année dernière à 10 années de prison et 1 000 coups de bâton ainsi qu’à une amende de 200 000 euros. En janvier dernier, Raif Badawi a survécu à la première séance de 50 coups de bâton au prix de blessures particulièrement graves.

Le Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) a été fondé en 1983 par la Saarländischer Rundfunk. Les partenaires du PFAJ sont : Deutschlandradio, la Zweites Deutsches Fernsehen (ZDF), France Télévisions, la Saarbrücker Zeitung, ARTE, la Robert Bosch Stiftung, la Deutsche Welle, Le Républicain Lorrain, Radio France, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, l’Université franco-allemande, la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik ainsi que la Fondation Robert Schuman.

Parmi les lauréats du Grand Prix des Médias figurent entre autres les anciens chefs d’Etat Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt, le dessinateur Tomi Ungerer, la femme politique Simone Veil, le cinéaste Volker Schlöndorff et le publiciste Alfred Grosser.

La remise du prix, qui aura lieu le 1er juillet à Paris, sera accompagnée d’un forum d’experts sur le thème de la sécurité en Europe et sur la menace que posent les fanatiques radicaux et les crises diverses pour la défense des valeurs européennes. Cette rencontre franco-allemande est organisée par le PFAJ, en coopération avec la Fondation Robert Schuman et la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP).

Le PFAJ récompense – outre le Grand Prix des Médias – des travaux journalistiques qui contribuent à une meilleure compréhension entre la France, l’Allemagne et leurs partenaires européens.


Télécharger le communiqué de presse en pdf