Actuel
Paris, le 1er juillet 2015

Remise du Prix Franco-Allemand du Journalisme 2015 – Décerné entre autres à « Cartooning for Peace | Dessins pour la paix »


Le Prix Franco-Allemand du Journalisme (PFAJ) dans les catégories Vidéo, Audio, Ecrit, Multimédia et Jeunes talents a été décerné ce soir, dans les locaux de Radio France, à Paris. Le Grand Prix des Médias a été remis à l’association « Cartooning for Peace ». Plantu et le caricaturiste allemand Thomas Plaßmann ont reçu cette distinction. Le discours d’honneur du Grand Prix des Médias a été tenu par le Président-Directeur Général de la Deutschlandradio Willi Steul.

Un Prix spécial du PFAJ a été décerné au bloggeur et critique du régime Raif Bawadi, emprisonné en Arabie-saoudite, représenté ce soir par Elham Manea, la porte-parole de sa campagne de libération.

Un hommage très émotionnel a été rendu aux victimes des attentats terroristes de janvier en présence des représentants du magazine Charlie Hebdo.

Dans son allocution, devant près de 400 invités des deux pays, le Président du PFAJ et Président- Directeur Général de la Radio-Télévision Sarroise (SR), Thomas Kleist, a indiqué : « Cela a été un Prix très particulier, une cérémonie très poignante. Nous avons rendu hommage aux victimes des attaques contre la liberté d’opinion dans le monde et avec la distinction du Grand Prix des Médias décerné à “Cartooning for Peace / Dessins pour la paix” nous avons souhaité lancer un signal pour la tolérance envers les personnes qui d´fendent d’autres points de vues, pour le droit à la libérté d’expression et pour la responsabilité dans l’exercice de celui-ci vis-à-vis d’autrui. C’est notamment dans des moments difficiles que la solidarité franco-allemande a été le garant de la paix et de la liberté. Cela s’inscrit aussi dans l’esprit du Prix Franco-Allemand du Journalisme. Les lauréats de cette année contribuent également à la mise en lumière de certains faits et moments des relations franco-allemande de l’année dernière, comme la crise européenne mais aussi des situations de la vie quotidienne des deux côté de la frontière.»

Harlem Désir, Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international et son excellence Susanne Wasum-Rainer, Ambassadeur d’Allemagne en France, ont salué le public en tant que représentants politique des pays.

Les prix d’une valeur totale de 30 000 euros ont été attribués :

- Andreas Pichler pour „Ausverkauft Europa“ (ARTE, catégorie Vidéo)
- Hans Woller pour „Tea-Party in Frankreich“ (Deutschlandfunk, catégorie Audio)
- Ina Henrichs pour „Wo geht’s hier nach Frankreich?“ (Magazin des Kölner Stadt-Anzeigers, catégorie Ecrit)
- Marcus Bensmann et David Crawford pour „Flug MH17 – Die Suche nach der Wahrheit“ (mh17.correctiv.org, catégorie Multimédia)
- Änne Seidel et Markus Dichmann pour „Wo Bilder von Freund und Feind verschwimmen„ (Deutschlandfunk, catégorie Jeunes talents, prix financé par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse).

Les distinctions ont été remises par les parrains de chaque catégorie : Rémy Pflimlin (PDG de France Télévisions) pour la catégorie Vidéo, Fabienne Sintès (Présentatrice sur France Info) pour la catégorie Audio, Matthias Böcker (Membre du comité directeur de la Saar LB) pour la catégorie Ecrit, Patricia Oster-Stierle (Présidente de l’Université franco-allemande) pour la catégorie Multimédia ainsi que Béatrice Angrand et Markus Ingenlath (Secrétaires généraux de l’OFAJ) pour la catégorie Jeunes talents.

La cérémonie a été animée par Anja Vogel, correspondante Europe de Radio France à Strasbourg, et le chanteur allemand de reggae Patrice a apporté sa touche musicale à la soirée.

En guise de bouquet final, l’Ambassadeur d’Allemagne en France, son excellence Susanne Wasum-Rainer, a clôturé la soirée en recevant les invités du PFAJ à sa résidence officielle au Palais Beauharnais.

Le Prix Franco-Allemand du Journalisme récompense des auteurs ou des rédactions, qui contribuent de part leurs reportages à une meilleure compréhension entre la France et l’Allemagne. La Radio-Télévision Sarroise (SR) remet ce prix de journalisme, un des plus importants et mieux dotés en Europe, en coopération avec ses partenaires Deutschlandradio, la deuxième chaîne de télévision allemande ZDF, la Saarbrücker Zeitung, ARTE, la Robert Bosch Stiftung, France Télévisions, la Deutsche Welle, la SaarLB, Le Républicain Lorrain, Radio France, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, l’Université franco-allemande, la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik ainsi que la Fondation Robert Schuman.

Le communiqué de presse en version pdf