Lauréats 2014
Helmut Schmidt †, Valéry Giscard d'Estaing ( photo : ZB-Fotoreport/Peer Grimm)
Grand Prix
Valéry Giscard d'Estaing et Helmut Schmidt †
L’ancien Président français Valéry Giscard d’Estaing et l’ex-chancelier allemand Helmut Schmidt † reçoivent le Grand Prix Franco-Allemand des Médias 2014 pour leur engagement remarquable en faveur des relations franco-allemandes et européennes. Les deux hommes d’État ont tenu un rôle précurseur dans la coopération franco-allemande et l’intégration européenne qu’ils ont durablement marquées de leur empreinte. Au-delà des clivages partisans, ils ont su, en des temps de crise économique, donner un nouvel élan aux relations franco-allemandes et contribuer largement à définir les contours de l’Europe.
Ilona Kalmbach
Sabine Jainski (photo: Peter Petrides)
Catégorie Vidéo
Sabine Jainski / Ilona Kalmbach
WDR / ARTE

Le prix dans la catégorie vidéo est attribué au documentaire „Le grand écart des femmes qui ne dansent pas“ de Sabine Jainski et Ilona Kalmbach.

Ce film, sensible et professionnel, nous a plu d’emblée. Les auteurs illustrent de manière compréhensible et touchante le quotidien de ces femmes allemandes et française qui mènent de front travail, enfants et prise en charge des parents. Les différences de mentalité entre la France et l´Allemagne, tout comme l´importance de cette thématique dans les années à venir transparaissent tout au long de la narration.

Clemens Hoffmann
Catégorie Audio
Clemens Hoffmann
WDR 5
Le Prix Audio revient à Clemens Hoffmann pour « Das Kartell der Perlen - Wie die Champagne die Preise macht » diffusé sur WDR 5.

Le jury apprécie le travail journalistique qui nous fait découvrir les coulisses du marché du champagne. L’univers des bulles est montré non seulement à travers le regard (le palais) des consommateurs, mais aussi à travers celui de toute la filière champenoise. Le jury a également apprécié le travail d’enquête mené par le journaliste. Cela a permis d’avoir un regard neuf sur un produit de consommation courante. Du coup le reportage touche un public très large.
Catégorie Ecrit
Marie-Pierre Lannelongue / Elisabeth Raether au nom de tous les auteurs de
M Le Magazine du Monde / ZEIT Magazin

Marie-Pierre Lannelongue et Elisabeth Raether obtiennent le Prix dans la catégorie Ecrit au nom de tous les auteurs de « France-Allemagne - Ich Liebe Dich (moi non plus) / Wie sagt man auf Französisch Es ist Liebe? ».

Le jury félicite l’initiative d’un travail en commun de deux magazines français et allemand – tant sur le plan rédactionnel que pour le choix des illustrations. Une unanimité s’est dégagée sur l‘article “scenes de ménages” qui décrit avec une grande finessse les différences culturelles entre Francais et Allemands sans sombrer dans les clichés. L’ensemble vit par sa richesse et la diversité des contributions et dépeint avec precision les coulisses du couple franco-allemand.

Catégorie Multimédia
Les journalistes du magazine en ligne paroli ayant participé au projet « Kopf oder Zahl »

Dans la catégorie Multimédia, le prix est attribué aux journalistes du magazine en ligne paroli ayant participé au projet « Kopf oder Zahl ».

Le projet propose une immersion émouvante sur le quotidien de jeunes Européens. Le concept « Kopf oder Zahl » ainsi que les contenus (photos, vidéos et infographies) ont convaincu le jury tant sur le fond que sur la forme. Même si le projet n’est accessible que sur certains navigateurs, le jury a décidé, après une longue discussion, de lui attribuer le prix pour son caractère innovant.

Hanna Gieffers
Alain Le Treut
Prix des jeunes talents - financé par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse
Hanna Gieffers / Alain Le Treut

Le Prix des jeunes talents, financé par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, revient à Hanna Gieffers et Alain Le Treut pour « Détenu / Libéré ».

Les auteurs racontent de façon émouvante les relations personnelles qui se sont établies après la Seconde guerre mondiale entre d’anciens prisonniers en France et en Allemagne. En s’appuyant sur des témoignages et des documents historiques, ce dossier multimédia illustre un aspect peu connu de l’histoire franco-allemande d’après-guerre.